20 minutes - 17 avril 2009

 

FRANCE - Un cimetière pour fútus à Lyon


Les jeunes parents endeuillés pourront mieux se recueillir au cimetière de la Guillotière (7e). Un carré de 750 m² déjà existant pour les enfants mort-nés et en bas âge a été aménagé pour pouvoir accueillir les fútus dès aujourd'hui. Ce qui n'était pas possible avant une loi votée en 2008. « Dorénavant, même un fútus mort avant 180 jours de grossesse peut être reconnu et enterré. Il fallait donc s'adapter à cette nouvelle demande des parents », explique Etienne Tête, adjoint délégué au cadre de vie à la mairie de Lyon. Au total, 263 nouveaux caveaux et un espace de dispersion des cendres sont proposés. Une convention passée entre les Hospices civils de Lyon et la ville prévoit par ailleurs la prise en charge financière de l'enterrement et de la location du caveau pour les familles les plus démunies. « Les jeunes couples n'ont pas forcément de sépulture familiale et prendre une concession.
20 Minutes Ė 17/04/09  


Ndlr. Il ne síagissait pas díune loi mais de deux décrets

 

 

arrow04a.gif Retour liste des extraits de magazine

arrow02a.gif Retour page d'accueil