• Accueil
  • Ressources
  • Législation sur l’état civil

DEUIL PERINATAL :
Législation sur l’état civil

Depuis 2009, des modifications ont été apportées aux circulaires légales mentionnant le deuil périnatal, notamment sur le « seuil de viabilité » de l’enfant (désormais établi à 14 semaines d’aménorrhée) et ses conditions de décès (mort-né ou né vivant).

Voici les références des textes législatifs, en lien avec l’établissement de l’état civil de l’enfant :

  • Article 79-1 du code civil (loi du 8 janvier 1993)
  • Loi n° 2004-800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique, article 27
  • Décret n°2006-965 du 1er août 2006 relatif au décès des personnes hospitalisées et aux enfants pouvant être déclarés sans vie à l’état civil dans les établissements publics de santé
  • Circulaire interministérielle 2008/18 du 25 janvier 2008
  • Décret n°2008-800 du 20 août 2008 relatif à l’application du second alinéa de l’article 79-1 du code civil (JO)
  • Arrêté du 20 août 2008 relatif au modèle de certificat médical d’accouchement
  • Décret n°2008-798 du 20 août 2008 modifiant le décret n°74-449 du 15 mai 1974 relatif au livret de famille (JO)
  • Circulaire interministérielle DGCL/DACS/DHOS/2009/182 du 19 juin 2009
  • Loi n° 2020-692 du 8 juin 2020 visant à améliorer les droits des travailleurs et d'accompganement des familles aprés le déces d'un enfant
  • Décret n° 2020-1233 du 8 octobre 2020 précisant les modalités de fractionnement du congé institué par la loi visant à améliorer les droits des travailleurs et l'accompagnement des familles aprés le déces d'un enfant     

Afin de clarifier ces textes, parfois denses et complexes, voici un tableau synthétique visant à simplifier les démarches pour établir l’état civil de l’enfant, selon sa situation.

Enfant né vivant et viable puis décédé

Enfant mort-né ou né non-viable

Haut de page

Site réalisé par CARO-E-CREA - Copyright ©2020 L'Enfant Sans Nom - Parents Endeuillés - Design DKT