Skip to main content

Présentation des écoutantes
 
 

Claire CHAMBON

Groupe de St Péray

Maman d'une petite Céleste, décédée en 2011, je sais combien la parole et le partage autour de ce que l'on vit en traversant ce deuil indicible sont importants.
Animer les groupes de parole est pour moi une manière d'offrir un lieu d'échange en vérité, sans jugement, avec beaucoup de bienveillance... Une bulle de douceur au milieu de la douleur, pour aller vers l'apaisement...

Coralie J

Groupe de Lons-le-Saunier

Christelle KOENIG

Groupe de Lons-le-Saunier

Christelle Koenig maman de 4 enfants dont Emeille qui est partie trop tôt.  La vie toute entière a changé en ce jour.  J'ai révolutionné mon existence de biologiste,  je me suis reconvertie dans l'accompagnement parental.  Et c'est tout naturellement que je souhaite faire vivre un groupe d'écoute à Lons-le-Saunier pour offrir à des parents dans le besoin ce que je n'ai pas eu le chance d'avoir à l'époque. 

Formée écoutante en deuil perinatal,  je serai auprès de vous pour traverser vos doutes,  peurs,  questionnements.  

Odile BLANC

Groupe de Lyon

Parce que le deuil périnatal est si particulier, parce que le soutien aux parents ne peut pas être uniquement apporté par le milieu médical ou paramédical, parce que la famille et les amis comprennent  difficilement l’épreuve que les parents traversent, un groupe d’entraide apporte une écoute bienveillante, sans jugement et il est une aide précieuse pour se reconstruire. Mon engagement est de donner un peu de tout ceci par ma présence.

Marie-Line CHANTREL

Groupe de Valdahon

Après la grande solitude ressentie au moment de la perte de mon bébé, il m’est devenu indispensable de m’investir dans une association venant en aide aux parents endeuillés périnatals. Grâce à Sophie Helmlinger, depuis 2003

je suis contact local à Pontarlier et j’anime les groupes d’entraide  avec Fabienne de Jalmalv  Haut Doubs à Valdahon.

On y trouve des larmes, de l’émotion,  mais aussi des sourires, de l’espoir et beaucoup de bienveillance les uns envers les autres.

Bénédicte COUDRAY

Groupe de Chalon sur Saône

J’accompagnais des parents endeuillés depuis trois ans quand la présidente de l’ESNPE a annoncé son désir de s’investir dans d’autres projets.

Il m’est apparu, alors, impossible de ne pas permettre à l’association de continuer à exister sachant l’importance qu’elle avait eu, et qu’elle continuera à avoir pour les parents qui doivent  faire face à la perte de leur bébé.

Sabine KLEIN

Groupe de Chalon sur Saône

Grand-mère endeuillée d'un tout petit, j'ai été accueillie en 2007, au sein du groupe d'entraide animé par Sophie Helmlinger, fondatrice de l'association.
Et de ce long cheminement d'apaisement, est venu l'invitation de Sophie et de Céline, responsable des bénévoles, à poursuivre auprès de Bénédicte ce groupe sur Chalon sur Saône
Je suis touchée par l' isolement, la solitude, la détresse ressentis par les parents, un deuil si peu reconnu et compris. Et permettre un accueil bienveillant de cette souffrance durant un temps d'écoute, respectueux de chacune des personnes, les mots exprimés en toute confiance car la confidentialité est primordiale, reconnaitre et nommer chacun des tout petits a été le sens de cette acceptation.
Dire aussi ma reconnaissance à Sophie ,témoigner de la richesse de chacune des personnes rencontrées et de l'admiration que je porte à leur courage.

Céline MICARD

Coordinatrice

Je suis maman de 3 enfants dont Robin, décédé à deux jours de vie. Psychologue de formation, j'ai souhaité m'investir pour le "mieux accompagner le deuil périnatal". 

J'ai donc accepté de devenir coordinatrice des bénévoles animateurs, animatrices des groupes d'entraide. J'apporte un appui au conseil d'administration dans le recrutement des bénévoles, le suivi de leurs formations et supervisions. J'anime aussi des temps d'échanges qui favorisent le partage des valeurs portées par l'association.

Helene SAVEROT

Groupe de Lyon

J'ai découvert l'association en 2012 et y ai trouvé alors l'espace d'expression et d'accueil dont j'avais besoin.

J'avais conscience je crois que le problème auquel j'étais confrontée était sans solution, mais lui donner une place et pouvoir en parler m'était nécessaire.
Ce que l'association m'a apporté, je ne pouvais pas imaginer le conserver pour moi.
J'ai suivi des formations sur le deuil et sur l'écoute active. J'anime aujourd'hui le groupe de parole de Lyon avec Paulette et Odile.

Marine LACROIX

Groupe de Lyon

Après avoir bénéficié pendant 5 années de l'accompagnement de l'association, il m'a semblé indispensable de pouvoir m'investir au plus près des parents endeuillés.

Je souhaite ainsi faire perdurer, avec l'aide d'Odile, Marion et Helène, cet espace d'échange bienveillant tellement important pour faire reconnaître ces parents comme parents à part entière et évoquer les enfants disparus.

Ce cadre, duquel émanent des partages forts, tristes et heureux, sans aucun jugement, est source d'espoir et, je le crois sincèrement, un pilier important dans la reconstruction.

Marion Passot

Groupe de Lyon

Je suis maman de 4 enfants dont 3 avec moi et une sur mon épaule tranquillement. Venir renforcer l’équipe d’écoutantes à Lyon est devenu une évidence après avoir été écoutée et avoir préservé ce temps précieux à Valentine.

Des échanges forts, d’une humanité incomparable, une vérité sans comparaison possible, on se le dit parfois.

Je veux être là pour les autres comme on l’a été pour moi. Psychologue de formation, il ne s’agit pas ici de thérapie mais de soutien d’entraide entre parents qui se comprennent encore davantage par leur vécu si fondamental qui transforme la vie d’après. Une vie sans déni ou la place des vivants et des anges épaulent pour affronter mais aussi savourer chaque jour.

Patricia SERVANGE

Groupe de Dijon

C'est parce que j'ai moi même bénéficié d'un formidable soutien au sein de l'association, parce que j'ai pu y déposer toute ma douleur, toutes mes peurs et tous mes espoirs dans un cadre rassurant et bienveillant que j'ai eu envie à mon tour d'accompagner des parents dans leur chemin de deuil.

Je crois vraiment à la force du groupe où chacun prend sa place avec son histoire singulière, et se sent écouté et soutenu en exprimant cette douleur commune et  en tentant de retrouver un sens à sa vie. 

Michelle JULLIEN

Groupe de St Péray

J’anime avec Claire le groupe  de rencontre autour du deuil périnatal  en Ardèche.

Actuellement retraitée, j’ai suivi durant ma vie professionnelle de sage femme des formations autour du deuil périnatal et accompagné de nombreuses familles.

Les échanges entre parents ayant vécu ce même drame qu’est la perte d’un enfant peuvent être un véritable soutien. Ces moments passés ensemble, souvent avec beaucoup d’émotion, en parlant simplement sans gêne ni jugement sont des temps de partage intense.